Imprimer la page Imprimer la page

La prise en charge médicale

La prise en charge paramédicale :

Des infirmiers diplômés d’Etat assurent la distribution des traitements médicamenteux et les soins. Des équipes d’aides soignants aident les résidents dans les actes de la vie quotidienne (toilette, habillage, soins d’hygiène, aide au repas, changes).

L’établissement bénéficie d’un dispositif expérimental d’infirmiers de nuit qui permet une astreinte infimière toutes les nuits avec une présence physique d’environ 8 nuits par mois. Ce dispositif permet d’éviter les hospitalisations en nuit profonde et permet un retour d’hospitalisation dans de meilleures conditions lorsque des soins ou anti-douleurs sont nécessaires la nuit.

L’établissement est équipé de l’outil informatique, le dossier de chaque résident est informatisé ce qui favorise la continuité de la prise en charge, notamment lorsqu’une urgence se présente ou qu’une hospitalisation est nécessaire.

L’établissement dispose d’une ergothérapeute dont la mission principale consiste à adapter le matériel au plus près du besoin du résident. Elle est présente à plein temps.

Une psychologue est à disposition des résidents et de leur famille et travaille notamment autour des accompagnements les plus complexes.

Une diététicienne participe et veille au bon déroulement des repas des résidents, que ce soit en terme d’apports nutritionnels, que de goûts et préférences. Elle veille au maintien des habitudes de vie des résidents en matière alimentaire.

Une kinésithérapeute libérale intervient chaque semaine pour les résidents dont l’état de santé nécessite des séances de rééducation.

Une dentiste est présente une demi-journée par semaine. Elle effectue un bilan bucco-dentaire à l’arrivée de chaque résident et propose, selon les besoins, des soins courants ou organise la réalisation de soins en cabinet extérieur. Cette démarche de prévention s’inscrit pleinement dans la lutte contre la dénutrition des personnes âgées (recommandation de l’Agence Régionale de Santé depuis 2011) et permet de prendre en charge les douleurs dentaires.

Les résidents peuvent bien sûr décider de réaliser les soins avec le dentiste de leur choix. L’établissement n’assure pas les transports mais il y a la possibilité de bénéficier de transport sanitaire (VSL ou ambulance) en fonction de l’état de santé.

Des soins de pédicurie sont proposés à la demande.

La surveillance médicale :

Un médecin gériatre, assure le suivi médical et la coordination des soins en lien avec la Cadre de santé. Il est présent tous les matins du Lundi au Vendredi.

Une convention est signée avec le Centre Médico Psychologique de Cournon et permet la venue d’un médecin psychiatre une fois pas mois, ainsi que l’une infirmière spécialisée.

Les médicaments et dispositifs médicaux sont fournis par le Centre Hospitalier de Billom dans le cadre d’un groupement de coopération sanitaire.

Les consultations médicales courantes, les médicaments et dispositifs médicaux, les bilans biologiques, les soins de kinésithérapie et d’orthophonie sont pris en charge par l’établissement, sans participation des résidents.

Seules les consultations auprès de médecins spécialistes, les transports en ambulance et les examens spécifiques de type scanner ou IRM sont à la charge des personnes.

Cela permet de choisir une mutuelle avec des prestations adaptées, et en réduire la cotisation.

Enfin, les équipes de soin sont formées à la démarche d’accompagnement palliatif. Un partenariat est également noué avec le Réseau de Soins Palliatifs « Palliadôme ».